Les avantages du bardage en bois

bardage en bois

Publié le : 24 mars 20226 mins de lecture

Le bardage extérieur, également appelé bardage en bois ou bardage à clin, est une technique qui consiste à fixer des tasseaux sur les murs et à y installer des bandes de bois. En d’autres termes, il s’agit d’un revêtement mural en bois (clapboard ou planche à clapet) qui garantit une meilleure isolation. Mais alors, quels sont les avantages du bardage en bois ?

Il existe différents types de bardages extérieurs !

On distingue 8 grands types de bardages les plus souvent proposés sur le marché de l’immobilier. Il s’agit du bardage en terre cuite, en métal, en zinc, en composite, en ardoise, en PVC, en pierre et en bois.

En effet, le bardage en terre cuite est très utilisé dans la construction de bâtiments publics. Il possède de meilleures propriétés phoniques, isolantes et thermiques et est facile à entretenir. Ensuite, le bardage en pierre est considéré comme plus cher et plus lourd en termes de plaques mais très esthétique. On peut utiliser des pierres naturelles ou aussi des pierres reconstituées. Puis, le bardage en ardoise est une pratique utilisée dans les bâtiments anciens de certaines régions. Celui-ci emploie des clous pour la pose d’escaliers ou de planchers. Aussi, le bardage composite favorise les matériaux en résine translucide et aussi le fibrociment pour simuler l’aspect du bardage en bois.

Par ailleurs, le bardage en zinc symbolise le style de la modernité. Son installation nécessite l’utilisation d’équerres pour fixer les lames de zinc avec des vis et des clous. Vous pouvez donc faire une pose en cassette , horizontale ou aussi verticale. Par ailleurs, le bardage métallique est très prisé dans la construction de bâtiments industriels et répond aux normes du projet architectural d’habitation et reste très tendance. Le bardage en PVC quant à lui peut simuler l’aspect du bardage en bois, avec un aspect lisse et grainé.

Pour ce qui est du bardage en bois, il s’agit d’une technique de revêtement mural qui comporte 2 étapes dont la fixation des liteaux sur les murs et la pose des lames de bois sur les liteaux. Pour en savoir plus, consultez ce lien.

Différents types de bois utilisés pour le bardage !

Pour poser l’isolation exterieur bois résistant aux intempéries, vous pouvez choisir parmi les 5 catégories de bois suivantes. À savoir : catégorie d’utilisation 1, catégorie d’utilisation 2, catégorie d’utilisation 3, catégorie d’utilisation 4 et catégorie d’utilisation 5.

À première vue, la première catégorie doit toujours rester sèche et être utilisée dans la pièce intérieure. La deuxième catégorie a un aspect sec et un taux d’humidité qui peut dépasser 20 %. Le bois (châtaignier et chêne, douglas, mélèze, pin maritime, pin sylvestre, cèdre rouge de l’Ouest, etc.) peut être posé verticalement ou horizontalement et accompagné d’un drainage et d’une ventilation.

La troisième catégorie présente quant à elle un aspect sec et un taux d’humidité pouvant aller au-delà de 20 %. Ici, le bois (sapin blanc, robinier, châtaignier, chêne, douglas, pin maritime, pin sylvestre, cèdre rouge de l’Ouest, etc.) peut être installé horizontalement avec une façade exposée. Par ailleurs, la quatrième catégorie peut résister régulièrement à un taux d’humidité supérieur à 20 %. Ici, le bois (azobé, ipé, robinier, teck, etc.) doit être installé à moins de 20 centimètres du sol. Enfin, la dernière catégorie peut rester en permanence dans un environnement humide.

Les spécificités du bardage bois !

Tout d’abord, l’isolation bardage bois est la technique la plus répandue dans la construction immobilière. En effet, elle présente un aspect naturel, économique et chaleureux par rapport aux autres matériaux. Ensuite, vous pouvez également faire le choix entre le modèle à clins, à bardeaux ou encore le modèle à panneaux ou autres. Vous pouvez également opter pour le bois stratifié, le dérivé du bois ou aussi le bois massif.

En outre, vous devez vous concentrer sur la pose, la qualité, le traitement et la finition dudit bardage.

La pose horizontale du bardage en bois présente un aspect plus long, la verticale offre un effet plus élevé et la pose en biais dudit bardage présente un aspect plus extravagant et attrayant. Vous pouvez de plus varier la couleur (unie ou bicolore ou tricolore ou multi-tons), les motifs et les aspects pour obtenir un look authentique et chic.

Les avantages d’opter pour un bardage en bois !

Au premier abord, le bardage extérieur en bois peut être brut, teinté, peint, raboté ou scié en termes de finition. Ensuite, il est facile à installer, économiquement durable et offre un meilleur confort thermique et acoustique de la maison. Il est utilisé pour recouvrir les murs, la toiture des bâtiments et sert de douelles de tonneaux. Il s’agit d’un revêtement des murs extérieurs et de la façade d’une maison. Cela constitue à la fois un gage de discrétion, une garantie d’isolation ou un gage de déperdition thermique, une façade authentique, une construction éco-responsable, un investissement important au départ mais amorti par le crédit d’impôt avec une réduction d’impôt. Cette technique nécessite également un permis de construire préalable pour la légalité des travaux. De plus, elle s’adapte à tout type de construction et résiste aux intempéries et aux variations climatiques.

 

Plan du site